PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

Le square en automne
les feuilles qui tombent
personne aux alentours
HAÏKU, ROBIN, 6ème C, collège Paul Eluard.

Place de la République :
Dans Montreuil,
Il y a un quartier.
Dans ce quartier,
Il y a le square de la République.
Et dans ce square,
Il y a une balle.
Et tous les jours,
Elle a du bol,
Car on joue avec au football.
En plus, elle vient d’un pays créole!
Le samedi midi,
Il y a le marché hippie,
Et tout le monde se ballade
En mangeant de la salade,
Venant de chez Monsieur Ahmad,
Qui est nomade.
Il y a aussi un arrêt de bus
Pas loin du terminus,
C’est le Trois-Cent-Dix-huit,
Qui n’accueille pas que des jésuites.
Et plus loin il y a la Place de la Fraternité,
Avec son fromager
Qui vend du comté et du morbier,
Il y a aussi un potager
Avec plein de fraisiers !
Aloïs et Isidore, école Françoise Héritier.

Le mal au pied :
Ma maman déteste le parc de la République moi bof!
J’ai vu des déchets par terre
J’étais hors de moi
Je suis allé sur la toile d’araignée,
J’ai eu le courage de sauter.
J’ai eu mal au pied mais ce n’est pas grave.
Mahe, école Voltaire.

Les enfants s’amusent,
le square renaît,
le printemps aussi.
HAÏKU, KADIDJA, 6ème C, collège Paul Eluard.

Place de la République :
Place de la République,
On y trouve un marché fantastique.
On peut y acheter
des choses par milliers
comme un grenadier
Ou un bananier !
Et toi,
Là-bas,
Viens avec moi,
Prendre le bus
Jusqu’au terminus
Pour aller sur Uranus.
Amine et Marwan, école Françoise Héritier.

Square :
Le soleil brille.
Les enfants rient aux éclats et grimpent aux arbres.
Effleurée par une brise légère, je me mets à jouer.
J’ai l’impression que la timidité s’est échappée, que la solitude n’existe plus.
Je savoure : tous les parfums se mélangent dans ma bouche.
Et enfin, je retrouve le goût de l’amitié.
Lucile, école Voltaire.

Place de La République :
A l’Amourette, on mange avec amour
Sur des chaises en velours.
A la Table à Jaja,
On y voit un jaguar et Godzilla.
A l’épicerie,
Il y a toute sorte de riz
Et un bazar de folie.
A la boulangerie,
On peut y trouver des chaussons aux pommes et des fruits confits.
Au square,je vois Aloïs, Amine, Isidore, marwan et Luke marquer contre un PSG imaginaire.
Et moi, je joue au baby-foot et ce n’est pas pour me déplaire.
Camil, école Françoise Héritier.

Je m’appelle Lucas et je suis un nouveau dans le quartier.
Avec ma mère, on a décidé d’aller au square pour essayer
de me trouver un(e) ami(e) sur qui compter .
Arrivé au square je reçois un ballon rouge sur mon crâne.
J’ai crié, pleuré jusqu’à ce qu’une petite fille vienne me voir.
Elle se prénomme Léna et a 10 ans comme moi.
Elle est si drôle que j’ai le sourire jusqu’aux oreilles.
Il m’arrive parfois de me dire que grâce au ballon rouge
j’ai tissé avec Léna une amitié forte et formidable.
Djenaba, école Voltaire.

Au square de la république :
Au square on peut rester cloué sur place et faire des blagues.
Mais il peut y avoir des amis qui sont trop fiers pour avouer qu’ils ne savent pas grimper aux arbres,,,Mais l’important c’est de s’amuser!
Adan, école Voltaire.

Square République :
Pourquoi plein d’enfants jouent?
Pourquoi ils ne travaillent pas?
Pourquoi ces enfants sont-ils heureux?
Pourquoi tout le monde est impatient?
Peut-être que ces rires jaunes sont vrais?
Cet endroit que tout le monde appelle le «square»!
Avoir le cafard n’est pas d’ici!
Yassine, école Voltaire.

Dans le square :
Dans le square il fait tout noir.
On peut jouer ou foot, au handball et au tennis.
Mais il faut faire attention au toboggan,
aux barrières et aux arbres.
Les enfants s’amusent à la balançoire
et les adultes sont assis sur les bancs.
Les enfants sont très contents
de venir jouer dans le square.
Lesnele, école Voltaire.

Au square de la République,
les arbres bougent en cadence,
parfois on dirait qu’ils dansent,
le spectacle est magnifique!
Il y vient des musiciens
parfois même des comédiens,
après l’école les enfants jouent
ils s’amusent comme des petits fous.
Au square de la République
vraiment on s’y sent bien.
MOLLY, 6ème C, collège Paul Eluard.

Le square de la République :
Je suis au square de la République.
Je vois un groupe de copain je cours vers eux et je leur dis : « On joue au foot les copains ? »
Mes copains me disent “Comment tu t’appelles ?
“Je m’appelle Louis” et nous faisons trois parties de foot.
Puis je suis rentré chez moi,
c’est comme ça que je me suis fait des copains.
Nell, école Voltaire.

Quand on rentre dans le square tout le monde se marre,
tout le monde s’amuse et joue au foot.
Quand on sort il pleut de l’or avec Théodore.
Au parc tout le monde est à fond les ballons comme un hanneton.
Quand la nuit tombe il fait sombre comme une ombre.
Melchior, école Voltaire.

Place la République :
Cube multicolore,
place de toutes les places,
avec ton bar, ton allure, c’est sûr,
Tu es merveilleuse.
Paco, 6ème C, collège Paul Éluard.

Le square :
Au square il y a des arbres très hauts,
Je glisse lentement sur le toboggan.
Il y a des enfants qui jouent au ballon,
courent entres les arbres ou bien tournent en rond.
Assises sur les banc il y a les mamans.
Sur le trottoir en face le marchand de glace,
attend les enfants qui sont impatients.
Quand vient le soir je suis fatigué
on sort du square c’est l’heure de rentrer.
Il y a des corbeaux assez beaux.
Marcello, école Voltaire.

Réverbère :
Un sac plastique accroché à un arbre danse devant un réverbère.
Au loin des hommes discutent
avec une canette de bière à la main
et un air de jazz s’échappe de la fenêtre de l’Amourette.
Simon, école Voltaire.

Square d’école :
L’endroit où jouent souvent les enfants
Fait pour sauter, jouer, s’amuser
Et oublier les cours
On y rit, crie, chahute, court,
Mais on y pleure et s’énerve
On y joue à chat, aux cartes, aux billes…
Et aux jeux imaginaire
Vous pensez que cet endroit est un square ?
Non cet endroit est une cour de récré d’école.
Félix, école Voltaire.